La feuille de choux

On le sait maintenant, soigner le sol est tout aussi important que soigner les légumes qu’on fait pousser. En fonction du type de sol que vous avez dans votre lot et des cultures que vous avez plantées l’an dernier, vous devriez enrichir le sol d’un amendement biologique. Quels sont les amendements biologiques, à quoi servent-ils, quand doivent-ils être utilisés et pour quelles plantes? 

Selon le carnet horticole de l’Espace pour la Vie Montréal, “les amendements sont des substances que l’on incorpore au sol afin d’en améliorer les propriétés physiques, chimiques et biologiques.” Il existe de nombreux amendements minéraux et organiques et la capsule qui suit se concentrera sur les amendements et fertilisants biologiques les plus accessibles aux jardiniers amateurs. 

Le compost
Formé de matière organique végétale (rognures de gazon, résidus alimentaires et de jardin) et animale (coquille d’œuf) décomposés, le compost est un puissant amendement. Il ajoute des micro-organismes bénéfiques pour le sol, il en améliore la structure et équilibre son pH. 

Il est mieux d’appliquer le compost au début du printemps si vous avez un sol sablonneux ou à l’automne si vous avez un autre type de sol, ainsi le compost aura le temps de s’intégrer adéquatement à la terre.

Appliquez une couche d’environ un centimètre à la surface du sol et, à l’aide d’un râteau, intégrez-le  dans le sol.  

Le compost est vendu en sacs de 5 et 10 kg dans les centres de jardinage. Nos Jardins en produisent aussi à partir des résidus des jardins pour l’utilisation raisonnable des jardiniers.

Le fumier
Le fumier est composé des fèces, de l’urine et de la litière d’animaux (vache, mouton, poule, crevette, ver de terre, etc.) décomposés. Il apporte de l’azote et des micro-organismes au sol.

Les fumiers sont généralement vendus en sacs de 10 kg, sauf le fumier de poule qui est commercialisé en granules (marque Acti-Sol). 

Le fumier doit généralement être appliqué à la manière du compost, en couche d’environ 1 cm, particulièrement là où des plants gourmands ont été plantés ou seront plantés (tomates, concombres, etc.). Le fumier de poule doit, quant à lui, être saupoudré à raison d’environ une demi-tasse par mètre carré (suivre les instructions sur l’emballage). 

Les extraits d’algues liquides
Les extraits d’algues liquides apportent des nutriments solubles aux plantes. Contrairement au compost et au fumier qui doivent être préalablement “digérés” par les micro-organismes avant d’être utiles aux plantes, les extraits d’algues sont absorbés directement par les racines ou les feuilles.

Les extraits d’algues sont vendus en bouteilles de différents formats. Le liquide doit impérativement être dilué selon les indications du fabricant avant d’être appliqué dans l’eau d’arrosage ou dans un brumisateur pour une application foliaire. Ces produits ont l’avantage d’offrir des résultats rapidement, mais ils ne remplacent pas un amendement annuel avec du compost ou du fumier.  

Les mycorhizes
Les mycorhizes sont des filaments produits par plusieurs variétés de champignons microscopiques qui créent un réseau fongique bénéfique tout autour de la plante au-delà des racines et qui favorise l’accès à des nutriments et à l’eau qui ne seraient pas autrement accessibles à la plante. 

Les mycorhizes sont souvent commercialisées mélangées à de la tourbe de sphaigne ou en granules (marque Myke Pro). Il faut suivre les indications sur l’emballage pour les quantités à appliquer. On applique généralement les mycorhizes dans le trou avant de transplanter pour favoriser la colonisation des racines par le champignon.  

Les paillis 
Protéger la terre des rayons du soleil et de la sécheresse est une priorité, surtout pour le jardinier qui ne veut pas passer son temps à arroser et à désherber. C’est pourquoi on en profite pour mettre un paillis de paille, de feuilles mortes déchiquetées ou d’herbe. D’autres paillis sont disponibles en pépinière, mais on évite absolument le paillis de cèdre, beaucoup trop acide pour les légumes. 

Pour tous les détails : http://espacepourlavie.ca/fertilisation-au-jardin-ornemental