Article 0

La feuille de choux

L’heure changée pour le retour du printemps, le soleil réchauffe nos cœurs et ce, plus longtemps de jour en jour. Le mois d’avril est la période des semis d’intérieur et si vous êtes passionnés de jardinage comme nous à La feuille de chou, vous êtes fort probablement en train de faire, ces temps-ci, vos semis.

Quand on fait des semis, la problématique est l’étiolement des plantules. Ce symptôme ne donne pas de bons résultats. L’étiolement est une réaction physiologique de la plante au manque de lumière dans son environnement et est causé par le fait que la plante essayera tant bien que mal de croître vers une source lumineuse, mais la lumière est trop faible ou n’est pas présente. À force de prendre toute son énergie et ses ressources pour croître à la quête de la lumière, la plante s’affaiblie et meurt.

Pour les semis, la notion de lumière est importante. Il faut en prendre compte sérieusement. À l’intérieur, la lumière est différente, mais trop souvent pas assez suffisante. Quand on prépare ses semis, il faut choisir la source de lumière qui sera adaptée à nos installations pour nos plantes. Sur le marché, il existe plusieurs lumières pour les semis et les cultures d’intérieur.

Voici 2 propositions de lumières adéquates et performantes pour la culture des semis à l’intérieur:

Les néons offrent un éclairage artificiel grâce à des tubes fluorescents qui ont un large spectre. Pour les semis, le meilleur néon est le Cool White. Cette source de lumière est abordable et dégage peu de chaleur. Toutefois, il faut s’assurer que vous avez des réflecteurs pour que la lumière soit projetée sur le dessus des plantes, mais aussi sur les côtés afin d’offrir un maximum de luminosité pour la croissance des jeunes pousses.

Les lampes DEL offrent un éclairage artificiel moins énergivore. Les semis poussent bien avec des DEL de couleur bleue. Cependant, le coût des lampes DEL est plus dispendieux.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant