Article 0

La feuille de choux

Trop souvent, quand l’automne et le temps froid arrive, les jardiniers croient que la saison de jardinage tire à sa fin. Cependant, pour les jardiniers avertis, le froid est synonyme d’une nouvelle façon de jardiner: le potager hivernal.

Si comme jardinier vous vous aventurez à braver la neige et le temps froid, vous serez gagnant, car un potager hivernal ne demande aucun entretien, mais juste de récolter.

Les plantes judicieuses à cultiver dans un potager hivernal sont entre autres: les betteraves, les carottes, les choux frisés, les épinards, les différentes sortes de laitues, les oignons, les pommes de terre, les radis.

De plus, vous pourrez déguster de nouveaux légumes parce que si vous goûtez à des légumes qui ont poussés l’hiver, vous constaterez qu’ils sont plus goûteux. Pourquoi? Parce que les légumes face à des températures froides, elles fabriquent plus de sucres et en font des réserves dans leurs fruits. Ce sucre donne un goût plus savoureux dans notre assiette!

Mais comment fait-on un potager hivernal?

  1. Premièrement, il faut semer les plantes que nous voulons cultiver durant l’hiver à la fin de l’été pour qu’à l’automne, vous puissiez avoir des plants de quelques feuilles qui seront assez forts pour supporter le choc d’une transplantation. À l’automne, juste avant le premier gel, vous pouvez protéger vos plants avec de la paille et une bâche ou avec des mini-tunnels (arceaux et bâches par dessus) et quand le premier gel arrive, vous pourrez transplanter vos plantes dans votre potager hivernal.
  2. Au cours de la saison estivale chaude et pendant que vos semis poussent de plus en plus vigoureusement, vous pouvez construire votre potager prévu pour l’hiver. Un potager comme celui-ci est composé d’un caisson en bois sans fond et avec un couvercle en plastique transparent. Il est important que le couvercle puisse laisser pénétrer les rayons lumineux du soleil pour favoriser la photosynthèse et le développement de vos plants. Le caisson doit être assez profond.
  3. Ajoutez du fumier de cheval (ou un autre amendement de compost très fertilisant) dans le fond et de la terre riche en matière organique.
  4. Transplantez vos plants et recouvrez les avec un peu de paille (au besoin). Assurez-vous que vos plantes ont atteint leur pleine hauteur dans leur croissance avant que la durée de luminosité quotidienne soit en bas de 10 heures/jour.
  5. Fermez le couvercle et attendez juste de récolter. S’il y a de la neige qui tombe, faites seulement déneiger le couvercle de la boîte en bois de votre potager pour assurer toujours la pénétration de la lumière jusqu’à vos plantes.
  6. Dégustez vos aliments goûteux et plus que délicieux!

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant