Article 0

La feuille de choux

Le thym est très sociable. Il s’accorde avec toutes les plantes. De plus, on le retrouve en plusieurs variétés de formes diverses qui embelliront votre lopin de couleurs et d’odeurs. Vos légumes apprécieront ses fleurs. Elles invitent les pollinisateurs pour leur fécondation et donc, favorise la fructification.

De plus, à cette plante aromatique, il faut réserver des sols secs, en plein soleil. Il résiste très bien au froid dans ces conditions. Le thym se taille deux fois par an, une fois au début du printemps, puis ensuite après la floraison. Son odeur, par définition très marquée, lutte écologiquement contre les insectes. On peut faire sécher la plante, ses feuilles ou ses fleurs et les réduire en poudre pour les déverser autour des semis. Vos poivrons pousseront donc en paix.

Vivant, il repousse la mouche du chou, les chenilles des épis de maïs, le sphinx de la tomate et la piéride de la rave. Le thym citron rebute, lui, les moustiques. On peut donc le planter à proximité des plantes potagères ou des jardinières que l’on veut préserver.

Autres alliés du jardin
Sachez aussi que le cousin du thym, le romarin, repousse la mouche de la carotte et des haricots, les limaces et les escargots. Comme la sarriette, le thym agit pour renforcer le goût des légumes qui le voisine. Tout comme les soucis et les œillets d’Inde, il éloigne les aleurodes, minuscules papillons de couleur blanche, grand amateur de concombre et de chou.

Associations fructueuses
Associer légumes, plantes et fleurs est donc efficace pour lutter contre les maladies et parasites. Pour finir, nous vous proposons quelques associations pour prévenir maladies et parasites.

Le parfum des poireaux, des oignons, de l’échalote, de l’ail, de la sauge préserve aussi de la mouche de la carotte. Contre les araignées rouges qui gênent la levée des carottes, semer des radis 15 jours plus tôt. Et, si les radis éloignent les araignées rouges, le persil fait fuir les pucerons.

Près des épinards, les soucis et les œillets d’Inde luttent aussi contre les pucerons. Ces fleurs peuvent fleurirent tard en automne et seront vos amies contre les altises et les doryphores. Ces plantes potagères autant que ces fleurs stimulent aussi la production des fruits et repoussent les nématodes (ces vers minuscules sont très difficiles à combattre) des racines pour les plants de tomates. N’oubliez pas que la rotation des cultures est aussi un élément clé de la prévention des infestations.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant