Article 0

La feuille de choux

Les types de sols.

Il existe six principaux types de sols. En tant que jardinier, avant même de faire les premiers travaux de sol et de plantation, vous devez connaître quel est le type de sol dans votre jardin.

La terre argileuse est compacte. L’humidité est très présente. La couleur de la terre est relativement foncée. Attention : la présence de pissenlit informe à un jardinier averti que ce type de sol est une terre argileuse. Il faut garder cette argile qui est la matière organique du sol.

La terre calcaire est légère. L’humidité est peu présente. La couleur de la terre est relativement claire. Attention : La présence de carotte sauvage ou de coquelicot indique à un jardinier averti que ce type de sol est une terre calcaire.

La terre sablonneuse est très légère. L’humidité est très peu présente. La couleur de la terre est pâle, voire brune, beige ou blanche (bref la couleur du sable). Attention : La présence de cactus, de plantes grasses indique à un jardinier averti que ce type de sol est une terre sablonneuse. Lorsqu’on prend une poignée de terre et que la terre coule entre nos mains, on note ici que c’est un sol avec une forte présence de sable.

La terre siliceuse est très pauvre en éléments nutritifs et en minéraux. L’humidité est extrêmement faible. La terre se dessèche rapidement et constamment. On retrouve ce type de sol surtout dans les zones plus rocheuses. Une terre pas idéale pour la plantation d’un potager ou d’un jardin. Attention : Un jardinier averti ne cultive pas en zone rocheuse, en altitude, avec une terre siliceuse!

La terre tourbeuse est riche en matière organique, mais elle est acide et pauvre en éléments nutritifs. L’humidité est bien présente. La couleur de la terre est très foncée, voire noire

La terre limoneuse est riche en éléments nutritifs et minéraux. Elle est similaire à la terre argileuse. L’humidité est très présente. La couleur de la terre est très foncée.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant