Article 0

La feuille de choux

En toute saison, durant l’année, la déshydratation est une belle solution pour déguster ce que vous aimez manger. De plus, cette avenue favorise la diminution du gaspillage alimentaire de vos récoltes du jardin.

Tout d’abord, il faut savoir quels aliments que nous pouvons déshydrater. Tous vos fruits et légumes et toutes vos fines herbes peuvent être déshydratés crus. Pour ce qui est de la viande et du poisson, vous pouvez les déshydrater cuits, donc juste après la cuisson, afin d’être certain qu’il n’y a pas de bactéries et de risques pour votre santé.

Pour s’y prendre, voici comment faire:

  1. On lave, on coupe et on blanchit tous les légumes. Pour les fruits, on les lave, on les coupe et si vous ne voulez pas qu’ils brunissent, vous pouvez les tremper dans du jus de citron avant de les déshydrater. Pour la viande et le poisson, vous faites cuire préalablement et assaisonner à votre goût.
  2. Ensuite, on les place sur une plaque et on envoie cela au four.

Pour déshydrater, votre four conventionnel fonctionne bien pour le faire sans être obligé d’acheter un déshydrateur. On limite les dépenses inutiles et la surconsommation! Si vous optez pour votre four, il faudra utiliser une plaque, mettre un papier parchemin et y déposer les aliments. À basse température, pendant plusieurs heures, laissez les aliments se faire déshydrater. Il est important de laisser la porte du four ouverte avec l’aide d’un petit bloc de bois pour laisser une aération.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant