Article 0

La feuille de choux

Trois principaux éléments sont nécessaires pour la bonne croissance des plantes. Ceux-ci sont l’azote (N), le phosphore (P) et le potassium (K) et chacun joue un rôle différent.

L’azote joue un rôle important sur le développement végétatif de la plante, sur le rendement et favorise la production de chlorophylle ce qui confère une belle couleur verte aux feuilles.

Le phosphore, quant à lui, stimule la croissance racinaire et le potassium, de son côté, renforce le port de la plante et favorise la floraison, la fructification et la maturation. Il est possible de retrouver ces éléments dans ce que l’on mange, mais aussi dans ce que l’on jette.

De nombreux restes de table se retrouvent dans les vidanges, alors que ceux-ci pourraient être réutiliser de différentes façons. Entre autres, ils peuvent être utiliser pour la production d’engrais naturels. En plus d’avoir une saveur environnementale, cela est profitable à tout jardiner puisque cela permet d’économiser sur l’achat d’engrais chimique et d’éviter les risques de brûlure des plantes.

Voici ce que bien des ménages ont à portée de main et qui peut être utilisé dans le jardin:

Le marc de café : Riche en azote et en phosphore, le marc de café peut aussi permettre d’acidifier le sol. Les tomates, les bleuets et les roses qui préfèrent un sol acide en raffoleront, mais aussi les salades et les plantes d’intérieurs. Les restes de café peuvent être saupoudrés directement sur le sol, mélangés à la terre ou infusés dans l’eau pour l’arrosage.

Les pelures de bananes : Les peaux de bananes, quant à elles, sont remplies de potassium ce qui favorisera la croissance des fruits et légumes. Toutes les façons sont bonnes pour les utiliser. On peut les couper en petits morceaux puis les mettre dans la terre au pied des plantes, les laisser tremper pour en faire une eau d’arrosage enrichie ou même les sécher et les broyer pour les saupoudrer au sol.

Les coquilles d’œufs : Les coquilles d’œufs sont riches en calcium, magnésium et potassium. Il suffit de les broyer puis de les étendre sur le sol. Toutefois, il peut être pertinent de faire chauffer les coquilles préalablement afin d’éviter tout risque de salmonelle.

L’eau de cuisson : Suite à la cuisson de légumes ou de pâtes, l’eau peut être récupérée et utilisée comme eau d’arrosage. Cette eau contiendra plusieurs minéraux essentiels qui plairont à vos plantes.

D’autres possibilités s’offrent aussi à vous. Les cendre de bois, les mauvaises herbes, les algues marines et les feuilles d’arbres sont aussi toutes des options pour fabriquer soi-même son engrais.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant