Article 0

La feuille de choux

Qu’est-ce qu’un kokedama?

Le kokedama est un art japonais relativement nouveau qui a vu le jour au début des années 1990 qui a été inspiré de l’art des bonsaïs.

La technique du kokedama est simple: il suffit d’entourer les racines d’une plante ou d’un ensemble de plantes avec un mélange de terreau et d’argile humide et la recouvrir avec de la mousse végétale. On attache la boule du terreau avec de la corde et ensuite on obtient une belle décoration végétale qu’on peut déposer quelque part ou qu’on peut suspendre dans les airs.

Comment faire un kokedama?
Matériels:

  • Terreau d’empotage
  • Mousse végétale
  • Argile
  • Corde, fil
  • Ciseau
  • Vaporisateur
Étapes:
  1. Verser dans un grand bac 2/3 de terreau d’empotage à base de tourbe de sphaigne et mélanger 1/3 d’argile (peu importe quelle soit blanche, rouge, verte…) avec le terreau.
  2. Humidifier le substrat pour que cela donne une consistance comme une pâte (pas trop solide et compacte et pas trop liquide).
  3. Centrer la plante sur une couverture de mousse. Le but est de recouvrir la boule d’argile et de terreau avec la mousse.
  4. Finalement, attacher le kokedama avec de la corde de jute ou du fil à pêche ou un petit fil métallique puis arroser la motte de mousse.
Quand faut-il arroser?
Au besoin, quand la mousse commence à jaunir ou brunir, mais en règle général 1 fois par semaine.

Quelles plantes choisir pour faire un kokedama?
Il faut choisir des plantes petites qui ne prennent pas beaucoup de place et qui ne sont pas gourmandes en minéraux, car les ressources sont assez limitées avec le terreau et la mousse. De plus, il faut choisir des plantes qui ont une bonne résistance à la sécheresse, donc qui exige peu d’arrosage, mais qui préfère plutôt des temps de sécheresse. Les bonsaïs, les plantes grasses, les cactus, les orchidées… sont des plantes de prédilections pour cet art japonais.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant