Article 0

La feuille de choux

Finalement, si vous êtes pour jeter des restes de tables et que vous ne trouvez pas d’autres façons de les valoriser, le compostage est une option simple que vous pouvez considérer. Le compostage est un processus au cours duquel des matières vertes, humides ou azotées (comme des résidus de fruits et légumes) et des matières brunes, sèches ou riches en carbone (comme des feuilles séchées) sont mélangées dans un bac pour être ensuite dégradées par des microorganismes. Une fois dégradées, ces matières forment un compost qui est riche en nutriments pour votre jardin.

Le compostage peut se diviser assez simplement en 3 étapes :

1- Mettre des matières vertes ou humides dans le composteur.

2- Mettre environ deux fois plus de matières brunes ou sèches et idéalement faire des couches en alternance de matières vertes et brunes.

3- Brasser de temps en temps et arroser s’il est très sec

Il est possible de se procurer différents types de composteur, mais dans tous les cas, il faut s’assurer d’avoir une bonne aération, des matériaux résistants et une forme et une hauteur qui permettent de brasser facilement le compost.

Différentes matières vertes qu’il est possible de mettre dans le composteur:

          Pelures ou restes de fruits et légumes (cuits ou crus)

          Gazon frais

          Résidus de jardins verts (éviter les mauvaises herbes, surtout si elles ont monté en graines)

Différentes matières brunes qu’il est possible de mettre dans le bac :

          Feuilles mortes (séchées)

          Plantes ou fleurs mortes (séchées)

          Marc de café

          Pain

          Papier journal

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant