Article 0

La feuille de choux

Il existe différents types d’agriculture dans le monde qui sont souvent divisés en deux grands groupes ; l’agriculture traditionnelle paysanne et l’agriculture industrielle qui est plus récente.

L’agriculture industrielle est une forme d’agriculture intensive, qui utilise de la machinerie agricole, des intrants chimiques ainsi que des semences améliorées génétiquement dans le seul but d’augmenter les rendements.

L’agriculture paysanne, d’un autre côté, est une agriculture de petite échelle mettant généralement ses produits en marché au travers de circuits courts. Elle vise en partie l’autonomie alimentaire et est davantage connectée avec son environnement, tant au niveau écologique que social. Elle est entre autres soutenue au Québec par le mouvement de l’Union Paysanne et à l’international par certaines organisations comme la Via Campesina ou même la FAO (Organisations des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture). 

Aux jardins, bien que l’activité agricole soit pour la grande majorité une forme de loisir et non pas de revenus, on parle quand même d’agriculture paysanne. Il y a plusieurs avantages à produire ses fruits et légumes soi-même, notamment le sentiment de fierté que procure la récolte de nos légumes ayant poussé pendant plusieurs semaines de travail. En effet, il est très valorisant de faire son propre jardin et l’on développe en général un lien important avec son alimentation. C’est entre autres pour cette raison que les gens qui pratiquent l’agriculture paysanne sont plus conscients de la valeur de leurs produits et sont donc plus attentifs à certains problèmes de notre système agroalimentaire comme le gaspillage alimentaire. 

Pour ceux qui veulent en apprendre plus sur l’Union Paysanne: https://unionpaysanne.com/

Ou sur la Via Campesina : https://viacampesina.org/fr

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant