Article 0

La feuille de choux

Il peut être très utile de connaître le pH de votre sol si vous souhaitez cultiver au mieux votre lopin de terre. Certains légumes poussent en effet de façon plus remarquable sur un sol alcalin ou sur un sol acide. Alors, comment connaître le pH de votre sol ? La méthode ci-dessous est très simple :

  1. Prélevez de la terre de votre jardin en profondeur, entre 20 et 30 cm de la surface du sol.
  2. Versez du vinaigre blanc dans un premier récipient et versez la moitié de votre échantillon de terre. Si le vinaigre réagit en faisant des bulles, votre sol est alcalin (pH supérieur à 7).
  3. Versez le reste de votre échantillon de terre dans le deuxième récipient et versez de l’eau pour obtenir une texture boueuse. Versez alors du bicarbonate de soude. Si le mélange réagit en faisant des bulles, votre sol est acide (pH inférieur à 7).

Pour une plus grande précision, vous pouvez utiliser du papier tournesol (aussi appelé test Litmus), photographié ci-dessus et qu’on trouve facilement en ligne, et suivre les indications.  

Un terrain riche en humus, acide mais pas trop, sera parfait pour la plupart des légumes : les céleris-branches, cornichons, épinards, laitues, piments, poireaux, poivrons, radis et tomates.

Le pH détermine l’efficacité de l’absorption des nutriments par les racines. Si vous devez augmenter l’acidité ou la faire baisser, il existe de nombreux composés que vous pouvez ajouter au sol pour obtenir le changement voulu.

Vous pouvez, par exemple, augmenter le pH si le sol est trop acide en y ajoutant un produit qui contient de la chaux ou un produit basique.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant