Article 0

La feuille de choux

Même si l’automne est bien installé et que l’air frais se fait sentir, un jardinier a toujours des petites choses à faire pour bien conclure sa saison. Que vous soyez un apprentis jardinier ou un jardinier averti, il y a des étapes à se souvenir pour bien préparer son jardin à l’hiver. Parfois, on peut se demander quoi faire avec telle plante versus une autre? Est-ce qu’on doit la laisser au jardin ou non? Quoi faire avec les feuilles mortes qui nous tombent sur la tête? Et j’en passe! Il y a une multitude d’actions à poser et de questionnements à se répondre pour être un meilleur jardinier pour notre jardin.

Voici le top 4 des conseils à prendre en compte et quoi faire à l’automne:

  1. Si vous avez des fines herbes, voici celles qui sont des vivaces et qui peuvent rester dans votre jardin dehors durant l’hiver: ciboulette, estragon, lavande, livèche, mélisse, menthe, origan, curry, sarriette, sauge, thym citron… La coriandre, le basilic, le romarin, le persil sont des annuelles et ce, même si parfois elles repoussent l’année suivante, elles produisent mal et très peu. Pour les fines herbes vivaces, vous pouvez les tailler un peu, mais il est important de les protéger du froid avec une cloche en plastique, de la paille, des feuilles mortes, etc. Faites attention à la taille, parfois, certaines non pas besoin de se faire tailler et il faut toujours le faire avec beaucoup de précautions pour ne pas les fragiliser.
  2. Plantez vos bulbes pour avoir un printemps plus florissant et coloré. Pour l’hiver, vous pouvez déposer des feuilles mortes par dessus la surface à l’endroit que sont les bulbes.
  3. Toutes les feuilles mortes, c’est une belle ressource renouvelable à votre portée de mains. Il est important de protéger son sol. Si vous pouvez déchiqueter les feuilles mortes, c’est encore mieux, mais ce qui est important c’est de les déposer sur votre terre. Cette couverture de sol permettra d’enrichir davantage votre terre, mais diminuera les risques de formation d’une croûte de battance.
  4. Au lieu d’arracher vos plantes annuelles comme par exemple des plantes potagères comme la tomate, couper la base de la tige de vos plants, mais laisser dans votre sol tout le système racinaire. Il se décomposera et nourrira les vers de terre et votre sol. Le reste du plant,  donc ce qui comprend tout l’appareil végétatif, vous pouvez le déchiqueter en morceau et le déposer à la surface pour un meilleur amendement fertilisant naturel de votre terre.
Dans la nature, il n’y a aucun déchet. Il suffit de bien travailler pour maximiser les ressources pour le bénéfice de tous les êtres vivants qui cohabitent avec nous au jardin.

Nous avons trois opportunités d'emplois à vous proposer ! Postulez dès maintenant